Mes cernes, ma bataille !

Mes cernes… l’histoire de ma vie, et aussi l’histoire de mon compte en banque…
Depuis que j’ai 12 ans, date à laquelle j’ai commencé à avoir des migraines assez fortes pour prendre des traitements assez forts qui me provoquent des cernes bleutés assez marqués, je suis à la recherche du St Graal. J’ai acheté tous types d’anti-cernes plus clairs que ma carnation pour illuminer le regard car c’était le seul conseil que les vendeuses Sephora et mon esthéticienne pouvaient me donner.

Et puis j’ai commencer à regarder des videos YouTube sur « comment cacher ses cernes comme les pros » et c’est là que j’ai compris que pour cacher l’aspect bleuté, il fallait avant tout utiliser un correcteur de couleur complémentaire, c’est-à-dire à l’opposé du cercle chromatique.

En gros : 
– Pour les cernes bleutés : la couleur complémentaire est le beige rosé légèrement abricoté.
– Pour les cernes mauves : la couleur complémentaire est le jaune.
– Pour les cernes présentant des rougeurs : optez pour un correcteur vert.
– Enfin, si vous avez une peau mate à noire présentant des cernes foncés, un correcteur orangé permettra d’éclaircir la zone du contour de l’œil et d’accrocher la lumière sur votre regard.
Avant toute chose, pensez à hydrater votre contour de l’œil. J’ai craqué sur le produit GinZing de la marque Origins vendu aux États Unis. Il est prévu pour réveiller, illuminer et dégonfler les petites poches que vous pouvez avoir au réveil. Sa texture ressemble à du gel, il en faut très peu par utilisation, un petit pot vous durera donc très longtemps ! 
Ensuite, j’applique une base lissante, quelle qu’elle soit : Sephora, Garnier, Benefit… cela permet à votre maquillage de ne pas filer dans les ridules sous votre oeil.
Vous passez au correcteur que vous aurez préalablement choisi en fonction de la couleur de vos cernes à camoufler. J’ai opté pour le correcteur très réputé de Bobbi Brown en teinte Bisque. Je sais que j’ai le teint très pâle, mais la maquilleuse chez Sephora m’a fait comprendre que mes cernes étaient tellement sombres que je devais sélectionner cette teinte pour avoir un effet acceptable.

Quand je suis en week-end et que je n’ai pas envie d’utiliser ce produit haut de gamme j’utilise les correcteurs de la palette que j’ai commandée chez Amazon et qui permet à chacune de trouver le correcteur idéal ! Ce sont des fards crèmes / gel comme celui de chez Bobbi Brown. 

L’étape suivante est l’application du fond de teint grâce à mon précieux Beauty Blender.

C’est seulement à ce moment là que vous pouvez appliquer votre anti-cernes plus clair afin d’illuminer votre regard. J’ai acheté le combo lorsque je suis allée chez Sephora car j’ai toujours entendu dire que combiner deux produits de la même marque démultipliaient les effets. Donc j’ai jeté mon dévolu sur l’anti-cernes Bobbi Brown en teinte Sand (alors que je le répète, je suis très pâle).

Parfois pour changer et vraiment illuminer mon regard, j’utilise mon anti-cerne Double Wear d’Estée Lauder, je forme un V sous mon oeil et je tapote pour tout fondre naturellement.
La dernière étape : la poudre pressée pour fixer le tout et éviter que votre travail ne file entre vos petites ridules… Avec l’anti-cernes Bobbi Brown, une poudre compacte est fournie mais vous pouvez tout à fait utiliser votre poudre pressée / compacte habituelle comme celle proposée par Rimmel à partir du moment où elle est translucide.
Je suis désolée pour cet article de 10 kilomètres, mais depuis que je suis méticuleusement ces étapes, on me dit : « Tu as l’air tellement reposée / Waouh mais dis donc, tu dors enfin en ce moment ? » c’est donc un signe que cela a marché pour moi ! Et si cela peut vous aider à diminuer l’aspect de ces traces bleutés alors j’ai très envie de partager mon bon plan.

Je suis preneuse si vous avez tout autre conseil à me prodiguer, je ne suis pas une pro ni même une magicienne, et je sais que je peux encore parfaire tout cela, donc je vous écoute 🙂

Laisser un commentaire

Beauty Lifestyle Fashion