Palette Les Nudes by Bourjois

Les Nudes by Bourjois 11

Les Nudes by Bourjois 02

Palette Les Nudes by Bourjois

Vous le savez, Bourjois est une de mes marques « drugstore » préférées. Alors quand pour cette rentrée 2016 ils ont enfin sorti une palette nude, je me suis dit : il faut que je la teste. C’est vrai, toutes les marques de supermarché ont lancé une palette nude en 2015 ou 2016… il était temps que Bourjois suive le mouvement.

Les Nudes by Bourjois, le packaging

Le boîtier est à la hauteur de ce que j’attends de la marque : rond, féminin, doux… Le miroir qui tourne à 360° est suffisamment grand pour un maquillage confortable et sans contorsion.

Cependant, en ouvrant le boitier, j’ai été surprise de découvrir que les teintes n’étaient pas si nude que ça (taupe, marron, crème…) bien au contraire on y retrouve du lilas et du vert olive. Loin de me déplaire, au contraire je trouve que les nuances sont parfaites pour une transition tout en douceur et puis je suis sure qu’en les travaillant ensemble, chaque fard peut sublimer un regard, un make up, une occasion…

Les Nudes by Bourjois 03

Les Nudes by Bourjois 04

Les Nudes by Bourjois 05

Les Nudes by Bourjois, la pigmentation

Dans la palette Les Nudes by Bourjois, autant vous dire tout de suite que si vous cherchez du mat, vous allez être déçue, chaque fard est nacré / irisé. Sans attendre, je n’ai pas pu m’empêcher d’y plonger mes doigts pour swatcher chaque teinte et rien qu’à la pulpe du doigt, j’ai été bluffée par le côté crémeux des fards mais aussi par la pigmentation en un seul passage. Seules les teintes les plus claires semblent être plus poudreuses et faire des chutes lors de l’application, mais rien de dramatique.

J’applique toujours une base à paupières et je dois dire que j’ai été très séduite par le résultat. Pour l’anecdote, craignant de devoir insister, j’ai fait des aller-retours avec mon pinceau avant de déposer la matière sur ma paupière : erreur ! J’ai finalement dû m’y reprendre à plusieurs fois pour estomper tellement les fards sont pigmentés.

Les Nudes by Bourjois 13

bourjois-septembre-2016-08

bourjois-septembre-2016-09Pour le reste du maquillage, j’ai décidé d’utiliser le nouvel anti-cernes Blur The Lines de Bourjois. Mon combat contre les cernes n’étant jamais terminé, j’adore découvrir des nouveautés. Les anti-cernes sous forme de stick ne trouvent que rarement grâce à mes yeux car ils ont tendance à assécher ou à marquer les ridules.

Lors de la première application, je suis plus que séduite, le stick glisse sans marquer les zones de sécheresse (après avoir appliqué un contour de l’oeil). J’ai l’impression d’appliquer à la fois un soin (comme de la cire pour combler les ridules) et de la couvrance. Avec un voile de poudre pour fixer le tout, je suis bluffée, j’ai l’air plus reposé. Sauf qu’après quelques heures, je me regarde dans le miroir et je vois que la matière a filé dans les plis… Dommage. Mais il est parfait pour couvrir les imperfections !

bourjois-septembre-2016-01

bourjois-septembre-2016-06

bourjois-septembre-2016-07

bourjois-septembre-2016-14

L’oeil de biche selon Bourjois

Avec le liner feutre Ultra Slim de la marque, je n’ai eu aucune difficulté à dessiner une jolie virgule, très légère à partir du coin interne de l’oeil et plus épaisse sur le coin externe. La matière se dépose facilement sur les fards à paupières. Séduite, moi ? À 100%!

Pour allonger mes cils, j’ai appliqué deux couches du Push Up Volume Glamour et voilà, le tour est joué!

bourjois-septembre-2016-10

Laisser un commentaire

Beauty Lifestyle Fashion