Une femme simple et honnête – Robert Goolrick




Résumé :

Wisconsin, automne 1907. Sur un quai de gare, Ralph Truitt, magnat local, attend un train en retard. Ce train renferme son dernier espoir, une promesse de bonheur et d’harmonie retrouvée. Ralph Truitt a placé, plusieurs mois auparavant, une annonce dans un journal de Chicago, dans laquelle il a écrit qu’il était à la recherche d’une femme fiable, ayant renoncé aux illusions romantiques, mais sachant apprécier le confort d’un foyer. Dans le train, Catherine Land s’apprête à le rencontrer. Elle lui a répondu qu’elle était cette femme simple et honnête. Pour mieux l’en convaincre, elle se débarrasse de ses derniers atours de courtisane et se déguise en cette épouse modèle qu’elle compte bien incarner à la perfection, le temps de parvenir à ses fins… (Source)


Mon avis :

C’est la couverture qui m’a immédiatement attirée. Et puis le résumé était assez intrigant pour que le livre termine dans ma bibliothèque. Le rythme initial du livre plonge le lecteur au cœur de l’intrigue sans aucune difficulté. Dynamiques et bien écrits, les chapitres s’enchainent avec un certain suspense. On découvre rapidement la personnalité et les pensées des personnages principaux car l’auteur prend le temps de décrire les situations et les sentiments en profondeur. Le lecteur explore intimement leur passé. Au fil des pages, sans trop se torturer l’esprit, on comprend les intentions de Catherine Land, on vit les blessures de Ralph Truitt. Puis à mi-parcours, l’histoire perd en intensité au moment du revirement total des personnages. Le lecteur subit les passages qui trainent en longueur. En outre, on relève quelques incohérences lors du dénouement final, comme si l’auteur avait bâclé cette partie… C’est dommage car je suis déçue alors que le début était si prometteur.

Laisser un commentaire

Beauty Lifestyle Fashion